• Retour vers le futur

     

    4h :Réveil. C'est beaucoup trop tôt ! Je dois avoir dans les trois heures de sommeil et je sais que la journée va être longue, très longue.

     

    4h30 : Il faut sortir. Une collègue vient me chercher pour aller au collège et je dois donc affronter l'extérieur. En fait, en sortant, ça va à peu près. Il ne pleut pas, il ne fait pas super froid et il y a un peu de vent.

     

    5h:Arrivée au collège où un troupeau d'élèves surexcités nous attend.

     

     

     

    Là, vous vous demandez si je ne vous raconte pas un cauchemar...que nenni ! Aujourd'hui, c'est voyage au futuroscope avec nos petits banlieusards.

    Retour vers le futur

    Retour vers le futur

     

    Mais ça ne se passe pas comme prévu. Le premier bus arrive à l'heure, le chauffeur n'est pas très sympa mais bon, il est là, LUI. Parce que son collègue a oublié de se lever. Donc on appelle la compagnie de bus, on nous envoie un chauffeur d'astreinte mais on part avec une bonne heure de retard. A nous donc les embouteillages parisiens ( ah, c'est pour ça qu'on s'est levé si tôt ?).

     

     

     

    Et c'était parti pour cinq heures de bus, dans un bus plein d'élèves qui n'ont absolument pas l'air fatigués. Mais ils ont l'air content de partir ( surtout de ne pas avoir cours), peut-être trop content : ça rigole, ils sont tous accrochés à des écrans. Les élèves que j'ai à côté font une partie de bataille, mais je ne vous explique pas les règles !

     

     

     

    Sur la route, on a eu de la pluie, de la grêle, du beau soleil...Bref, on ne sait pas à quoi s'attendre pour Poitiers. Et quand on arrive, avec nos 100 et quelques élèves, c'est un peu la croix et la bannière pour les faire ranger. Chaque prof a un petit groupe qu'il doit gérer pour manger, et faire une activité. Les miens sont supers sympa, ils se rangent pour aller commander leur repas, m'attendent sagement dehors sans faire des cris d'animaux. Alors, on peut découvrir le parc ensemble.

     

    Retour vers le futur

     

    J'ai habité deux ans à Poitiers, j'ai été à la fac juste à côté du futuroscope, et pourtant, ça ne m'attirait pas trop. Et ben en fait, c'est bien sympa. C'est un parc à échelle humaine, et il n'y avait pas trop de monde, donc on n'attendait pas. Il y a beaucoup d'attractions différentes ( les élèves n'en font que deux) et pour tous les goûts : des films en 3D, des manèges à sensation, des jeux interactifs.

    Retour vers le futur

    Retour vers le futur

     

    J'emmène mon troupeau au gré des attractions :

    Retour vers le futur

     

    Arrivée au 8ème continent, on ne sait pas à quoi s'attendre. L'extérieur est joli et porte sur les déchets dans les mers et les océans. Le principe du jeu ? Vous êtres sur un scooter des mers, un pistolet à la main, et vous devez détruire tous les détritus qui apparaissent sur l'écran. Et face à tous nos geeks en puissance, c'est moi qui ait gagné ! Je me demande la réputation que je vais avoir au collège ?

     

    Vers 15h, on se dirige vers l'atelier sur l'image ( ben oui, il y a quand même un intérêt pédagogique, lol). Le monsieur en question essaie d'expliquer à des quatrièmes les intérêts de l'image imax, en 3D, des objectifs, etc... Pour moi, c'était intéressant, mais l'intervenant n'avait pas bien compris qu'il faut les appâter nos élèves, leur vendre du rêve. Du coup, je suis bonne pour tout réexpliquer en classe. Mais j'ai ramené plein de pellicules !

     

    Après avoir gérer la crise du portable taché d'encre, ils ont quartier libre ! Je peux enfin rejoindre mes collègues et faire les animations entre filles.

     

    Retour vers le futur

     

    On n'a pas pu échapper à Arthur et les Minimoys. Pour info, je fais 12cm chez les minimoys. Les décors sont supers jolis, et le manège vraiment sympa ( à part le moment avec les araignées).

     

     

     

    Après un petit goûter, on continue dans la découverte des sens pour l'attraction « les yeux grands fermés ». On se retrouve dans une grande boîte noire, mais noire, noire, pour découvrir le monde des aveugles. A travers différents univers ( bayou, new york et himalaya), accompagnés de Florence, on a découvert ce que signifiait vivre dans le noir, et c'est impressionnant ! Mais on est quand même bien content de revoir la lumière (sombre histoire de yéti et de glaçon).

     

    J'ai aussi pu danser avec les robots : tous les élèves étaient au bord pour voir leur prof se faire malmener dans tous les sens. Bref, un vrai fan club !

     

    Retour vers le futur

     

    Un petit repas plus tard, une animation sur les beattles et nous voilà dans la boutique( une nouvelle tasse nous a rejoint à Pontoise). Puis à nouveau bus, et là, ils ne sont toujours pas fatigués ! Il a fallu qu'on les sépare et que les profs se disséminent pour les calmer. Je crois que j'ai dormi. J'espère que je n'ai pas ronflé ! Et puis retour à la maison, à 2h du matin quand même ! Donc je me suis écroulée dans mon lit.

     

    Alors je sais que ce n'est pas Paris, mais franchement, les photos sont sympas non !?

     

    Retour vers le futur

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :