• Le massicot...

    Le massicot...

    Ou le meilleur ami du prof. Ou encore le pire ennemi du prof. Cela dépend de l'épaisseur de feuilles que vous devez couper.

    Je m'explique!

    Ce matin, en entrant dans la salle des profs vide ( déprimant), je me dirige vers la photocopieuse (autre amie du prof) pour les documents à distribuer. Voulant préserver mon environnement, je mets 3 tableaux par feuille. Ce qui veut dire moins de photocopies mais aussi découpage de feuille. Hors de question de faire ça aux ciseaux, c'est là qu'intervient le massicot. 

    Et dans mon nouveau collège, il y a écrit ça sur le massicot.

    Le massicot...

    Bon ok, j'étais toute seule, donc il fallait bien que je m'occupe, mais quand même, je me suis demandé si j'avais bien lu! J'ai alors pensé à mes photocopies comme des têtes qui tombent. Je me suis vite reprise, je ne suis pas aussi cruelle. Et puis, je me suis rappelée toutes mes péripéties avec cette machine infernale ( notez le rappel discret à propos de la guillotine).

    Le massicot détruit des feuilles! Ou quand vous faites PILE le nombre de photocopies et que la lame déchire les premières feuilles. Il faut alors compter précisément les documents irrécupérables et recommencer les étapes photocopies/ massicot. Evidemment, vous avez peur que ça recommence, alors vous mettez très peu de feuilles et appuyez sur la lame très doucement. Vous sentez l'expérience qui parle? Après on s'étonne que les profs craquent...

    Le massicot détruit des feuilles! Non, je ne me trompe pas, je réecrit bien la même chose mais le massicot est vicieux. Outre le fait qu'il déchire les feuilles, il peut aussi couper correctement les premières feuilles et ensuite dévier pour détruire le reste des feuilles. Je ne vous la refais pas, même chose que précédemment( rephotocopie, re massicotage).

    Le massicot mange les documents. Autrement dit, il mange des lettres ou des bouts de tableaux. On a beau faire attention, il est compliqué de viser précisément où la lame va tomber. Et quand vous avez un document qui est serré ( rapport à l'économie de feuille, pour la planète, tout ça, tout ça), eh bien le massicot fait des ravages! Ce problème là, vous ne vous en rendez pas forcément compte, ce sont les élèves qui râlent et vous font détester le massicot!

    Le massicot rend fou! Selon le type de massicot que vous avez ( moui, les gens sont tordus, ils font différentes sortes de massicot), la lame peut couper 8, 12 ou 20 feuilles. Et ça vous le découvrez à vos dépends ( enfin, ceux de la feuille). Et puis, le massicot vieillit, et avec l'âge devient moins efficace. Il faut alors enlever des feuilles, faire attention à rapprocher la lame du support, bref, il nous saoûle un peu.

    Mais bon, il nous rend bien service. Et on peut aussi avoir des modèles de compétition. Du genre avec un laser qui trace une belle ligne rouge où la lame va couper. Ou encore avec une sécurité qui fait que vous n'avez pas peur de perdre un ongle ou doigt.

    Bref, comme vous voyez, ma vie est palpitante! Ceci dit, je préfère penser aux massicots qu'aux parents d'élèves totalement irresponsables... mais ça, c'est un autre article!

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Septembre 2014 à 19:48

    mouarf, alors moi, cet engin infernal, j'y ai renoncé depuis longtemps !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :