• La moutarde au nez # 2

    Faire une visite en extérieur une journée entière en bourgogne est un pari risqué. En tout cas pour cet été. Mais bille de plomb est une tête de mule((d'où mon surnom!), et quand elle a décidé de visiter Dijon, elle va visiter Dijon. Même s'il faut braver les éléments pour cela.

    Mon premier arrêt? Eurodif, pour acheter une polaire et un snood. D'accord, ce n'est pas très joli sur les photos, mais je ne chopperai pas la mort.

    Le deuxième arrêt est pour l'office de tourisme pour acheter un fascicule: le parcours de la chouette.

    La moutarde au nez # 2

    L'idée est de suivre des chouettes au sol qui vont nous guider dans la capitale bourguignonne.

    La moutarde au nez # 2

    Et devant chaque monument important, une énorme chouette numérotée nous renvoie à un paragraphe dans le livret. Honnêtement, c'est assez marrant de chercher la chouette au sol et le livret est très bien illustré.

    Nous commençons par la chouette n°8. Oui, je sais, c'est bizarre. Mais c'est la chouette qui a décidé. Le numéro 8 correspond à l'église Notre Dame. Architecture gothique du XIIIe, fausses gargouilles (elles auraient attaqué un usurier lors de son mariage) et Jacquemart, prise de guerre de Philippe le Hardi.

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

    L'extérieur est magnifique et l'intérieur surprenant. Une mystérieuse vierge noire, une tête de diable, la visite de Dijon est pour le moins exotique!

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

     

    L'église est en fait l'entrée du quartier médiéval. Rue de la chouette, nous découvrons une tradition de la ville.

    La moutarde au nez # 2

    Une chouette ( encore!) qu'il faut caresser de la main gauche pour se voir exaucer un voeu.

    Un premier repérage pour acheter de la moutarde ( biquet veut revenir plus tard, ça va faire lourd dans le sac), et au n°10, la maison millière.

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

    Typique du moyen âge avec son échoppe au rez-de-chaussée et l'habitat de l'artisan à l'étage. Rénovée depuis sa construction en 1483, on peut maintenant voir un chat.

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

     

    Deux numéros plus loin, l'hôtel de Vogüé: un magnifique hôtel particulier entre cour et jardin. On peut admirer la décoration renaissance, les toits vernissés et la vue.

    Dijon me rappelle un peu Paris: des rues au caractère trempé, des bâtisses uniques...et le climat merdique.

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

     

    Autour du théâtre, des jolies perspectives.

    La moutarde au nez # 2

    Dans le musée rude, des plâtres en prévision de possibles destructions lors de la seconde guerre mondiale m'interpellent. J'ai déjà vu ces sculptures!

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

    Ce "musée", en fait une salle, nous fait fait découvrir la marseillaise de l'arc de triomphe ou des gisants, mais surtout des vestiges romains de l'église saint Etienne.

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

     

    L'église Saint-Michel est tout près, assemblage éclectique de près d'un siècle de construction.

    Un petit détour par le square des ducs pour admirer l'échauguette Berbis.

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

     

    Une échauguette ressemble à une sentinelle de garde. D'ailleurs, en vieux français escargaiter veut dire épier. Mais bon, c'est surtout très décoratif.

    S'ensuit un moment de "j'en ai marre, j'ai faim, on zappe la chouette 14". C'est un peu étrange de zapper une chouette, de toute façon, on a même pas réussi. Avec les tours et détours du palais des ducs et états de bourgogne, on a quand même vu la chouette 14.

    La moutarde au nez # 2

     

    Puis, à la recherche d'un resto, on passe devant le palais de justice:

    La moutarde au nez # 2

     

    un magnifique hôtel de ville

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

     

    Après un filet mignon rôti accompagné d'un risotto crémeux à la citronnelle, un clafoutis d'abricot à la pistache et un petit verre de rouge, on part requinqué vers la cathédrale saint Bénigne. Je vous passe l'histoire agitée de l'édifice ( merci wiki), je vous fait juste profiter de l'éclaircie parfaite pour les photos.

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

     

    Bon là biquet est en train de craquer avec toutes ces églises, alors on va vers un coin plus commerçant. Pas sure que biquet apprécie plus, mais au moins on change de style: le jardin Darcy

    La moutarde au nez # 2

     

    La façade de la cloche, palace de Dijon

    La moutarde au nez # 2

     

    La porte Guillaume

    La moutarde au nez # 2

     

    Deux monuments du même architecte mais totalement différents

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

     

    Les halles, vides à cette heure-ci, étrange atmosphère

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

     

    Et pour finir, une petite surprise.

    La moutarde au nez # 2

    Après la la place François Rude, on entre par un couloir au n°34. On se demande un peu ce qu'on fait là, mais on longe vaillamment le fameux couloir. On tombe alors sur un joyau du gothique flamboyant.

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

     

    Le livret nous demande de monter l'escalier qui pue, mais ça vaut le coup!

    La moutarde au nez # 2

    La moutarde au nez # 2

     

    Quelques photos et boutiques puis la pluie nous encourage fortement à rentrer. Ce que nous faisons après avoir dévalisé le marchand de moutarde!

    La moutarde au nez # 2

    Bon l'article est un peu long, mais j'ai mis beaucoup d'images... Bonne journée à tous!

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    nonette
    Mardi 19 Août 2014 à 07:35

    très joli reportage, merci pour toutes ces belles photos.

    2
    Mardi 19 Août 2014 à 09:41

    De rien! C'est vrai que même avec la pluie, Dijon est photogénique.

    3
    Sylvie 68
    Dimanche 8 Février 2015 à 18:51

    Belles photos et un beau reportage . Je vous ai précédée de quelques jours sur certains parcours avec un temps aussi désagréable ! Merci de partager d'avoir partagées ces moments de pause .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :