• Après un coup de fil de ma môman, où en gros elle me disait que ma description de la grossesse était déprimante et qu'il valait mieux que j'arrête d'écrire, j'ai réfléchi. Alors, c'est vrai qu'il y a des choses que je n'aime pas dans la grossesse, mais il y a des trucs vachement chouette.

    Par exemple, sentir le bébé bouger: des fois, c'est pas très agréable, mais la plupart du temps, j'aime beaucoup. La sentir réagir quand je touche mon ventre, essayer d'imaginer les mouvements qu'elle fait. Bref, j'aime bien, et surtout râler et lui dire d'arrêter (ce qu'elle ne fait pas bien sûr).

    J'aime beaucoup l'attitude de biquet: je ne peux plus porter des choses (on est en plein déménagement, youpi!), je ne peux pas peindre, il m'interdit l'aspirateur et la serpillière. Il n'est pas trop investi, genre le futur papa gagatisant et flippant mais il aime bien gratouiller le ventre histoire de réveiller petit pois. Bon par contre, il ne se fait vraiment pas au côté alien!

    J'aime me projeter avec bébé: préparer la chambre, acheter les vêtements, tricoter ou coudre (bon en ce moment, je végète beaucoup sur le canapé), choisir le prénom...

    Et la sollicitude des gens: j'aime les caisse prioritaires! Au laboratoire d'analyse, comme j'y vais tous les mois, ils commencent à me connaître et me demandent des nouvelles. Je n'ai pas encore la situation qu'on me touche le ventre, donc c'est bon. Par contre, le prochain qui me demande qu'est ce c'est, je lui répond un guépard, ou une portée de chiots.

    Alors certes, c'est pas tout rose, avec mon diabète, j'ai un quotidien contraignant fait de dextros six fois par jour, des repas réfléchis et équilibrés et une menace d'insuline (je dépasse systématiquement le matin, je vis dans l'angoisse du rdv chez l'endocrinologue), mais je relativise en me disant qu'il me reste deux mois et demi! Et que je vais avoir un beau bébé!

    Mais je voulais vraiment dire qu'on a le droit de ne pas aimer être enceinte, ou d'avoir des coups de blues parce que traîner un gros ventre pendant des mois, on n'est pas obligé d'adorer ça!

     


    votre commentaire
  • Je croyais que...Bilan du deuxième trimestre

    En dessous, quelque part, il y a mes pieds...

    Si tu écoutes ou lis des trucs sur la grossesse, il existe de deux types: celle décrite dans les magazines (idylliques) et les horribles.

    Dans la grossesse parfaite, les femmes ont un joli ventre rond, ont le cheveu brillant, plein de santé, et un sourire ultra brillant. Ok, tu en rêves aussi...

    Les horribles, celles où on te décrit des symptômes abominables: hémorroïdes, dos bloqué, varices, etc... Bref, je te passe les détails, ça parait vraiment abominable, mais heureusement, c'est assez rare.

    Sauf que, en vrai, la plupart des grossesses, c'est un mix des deux. Vous m'avez quittée extrêmement fatiguée, eh bien, le deuxième trimestre n'a pas tellement changé

    Quatrième mois: un peu mieux niveau fatigue, mais un dégoût du poulet (c'est un peu triste, je ne mange plus de boeuf, alors il reste peu de choses). Le ventre s'est arrondi d'un coup, et la grossesse devient officielle (enfin!). Ce mois est celui de l'entretien avec une sage-femme, entretien informel pour voir si tu manges pas de sushi ou de camembert au lait cru, si tu n'es pas folle. Non, je suis aussi normale que possible, mais ça m'a permis de planifier un peu les choses. Bon, elle m'a envoyé un message il y a deux semaines comme quoi elle ne pouvait prendre personne en préparation à l'accouchement, donc c'était un peu la panique.

    Cinquième mois: après ma fameuse trachéite, je suis restée très fatiguée (hum, au point de faire une sieste après avoir changé les draps du lit). Après le poulet, c'est le saumon qui me dégoûte un peu, mais j'arrive encore à le manger. En fait, le temps passe vite, le ventre ne s'arrondit pas au fur et à mesure mais plutôt au coup par coup, et tout paraît normal. J'ai à la fois l'impression de changer et de ne pas changer, c'est très bizarre. 

    Les mouvements sont plus nets, le ventre bouge, Biquet commence à se faire au côté alien de la grossesse (ou pas).

    Sixième mois: moins fatiguée, mais la fin de semaine est compliquée. La fin de journée aussi d'ailleurs. Mon ventre s'arrondit, je ne vois plus mes pieds si je me tiens normalement, mais j'ai comme l'impression de m'ennuyer... C'est toujours le même rdv chez le gyneco, la même prise de sang ( ah non, j'ai eu droit au test du glucose), les mêmes questions des gens ( Tu sais ce que c'est? Un alien!!! Ouh là, t'en es à combien?). Je sais que j'ai de la chance d'être enceinte, certaines femmes galèrent énormément, et certains moments sont magiques. Mais les trois quarts du temps, je continue mon train train quotidien: tricot, travail, télé, courses. Et en rab, j'ai des petits coups de petit pois.

    Je croyais que...Bilan du deuxième trimestre

    J'entame donc le troisième trimestre, avec une very bad surprise: je fais du diabète gestationnel. Le temps de digérer la nouvelle, promis, j'écrirais un article. Heureusement, j'ai en vue un mariage ( celui de mon frère, pas le mien), un déménagement et des vacances bien méritées ( mais en mode énorme baleine). Ah oui, et un accouchement.

    Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires