• Mouais, enfin, là, je rigole doucement.... Non, parce que je vais vous raconter ma vie passionnante depuis 4 mois (déjà?!!!!) et vous allez voir que c'est pas bien rigolo.

    Il faut avouer que j'ai attrapé la grippe. Alors je sais, je ne me suis pas vaccinée, c'est pas bien, mais je voulais éviter une piqûre. Et en fait, à part un peu de fièvre et plus aucun goût, je ne me sentais pas bien différente de d'habitude. Autrement dit, une énorme fatigue. Ca donne envie, je sais... Mais ça ne dure que les trois premiers mois.

    Dans ma vie de femme enceinte, j'ai aussi droit à une prise de sang chaque mois, et nouveauté, un petit test pipi pour je ne sais plus quoi. De quoi se trimballer devant le laboratoire avec ton gobelet rempli d'urine (mouais, c'est sexy....). Enfin, on m'a quand même détecté une infection urinaire comme ça donc c'est quand même mieux pour petit pois.

    N'oublions pas mes amies: les démangeaisons! L'explication est que la peau s'étire, donc est déshydratée, donc te le fait sentir... Et partout où tu grossis, ça te gratte. Pour une grossesse, tu as droit au ventre, aux cuisses, au bas du dos et aux seins. Le pire étant les seins: impossible de te gratter devant les gens, le soutif accentue les démangeaisons. Toi, tu te grattes quand tu peux et le résultat est pas beau à voir. La sage femme m'a conseillé le liniment qu'on met sur les fesses des bébés: ça a marché un temps (bon avec l'odeur d'huile d'olive qui va avec) mais j'ai une peau capricieuse donc elle n'a plus supporté le liniment. Le gynéco m'a alors dit de mettre du bepanthen, mais je ne supporte pas le bepanthen. En désespoir de cause, j'ai tenté la dexeril, même si elle hydrate pas assez, et là, miracle! J'ai retrouvé des seins normaux (bon, ok, avec les veines apparentes).

    Comme vous pouvez le constater, je suis une personne assez chiante au niveau santé, et c'est pas fini!

    Parce qu'après une accalmie en début de 4eme mois, où je me sentais en pleine forme, avec le petit bidon, les cheveux magnifiques, paf, me voilà à nouveau fatiguée et nauséeuse. Du genre à plus avoir faim, plus envie de cuisiner et revenir explosée du boulot, faire une sieste de 2h puis partir te coucher à 21h.

    Dormir n'est pas le problème, les copies attendront, mais le problème c'est que quand tu es fatiguée, tu choppes tout. Pour moi, une petit rhino. Ouais, mais là encore, tu es fatiguée, donc ton corps se défend moins bien. Tu as droit au paracétamol ( et du miel et de la poudre de perlimpimpin), donc ma gentille petit rhino s'est transformée en trachéite. Je tousse à n'en plus finir, j'ai des courbatures dans le cou et ma voix s'en va...

    Dans mon travail, pas de voix, c'est un peu la loose, je suis donc allée chez le docteur et je suis ressortie avec ...oh du paracétamol! sucer du miel! et 2 jours de repos. Là j'écris un article à 3h du mat', donc le repos, c'est pas gagné...

    J'oubliais, dans mes symptômes, il y a aussi les réveils nocturnes: envie pipi, quinte de toux, cerveau à l'envers... Je me réveille très souvent vers 3 ou  4h du matin. De quoi vous dire que vous faites bien de dormir, y a rien d'intéressant à faire à ces moments là.

    C'était donc un article de plainte, mais heureusement, il y a les petits bonheurs: je sens enfin bébé bouger! Des coups bien sentis, il ne reste plus qu'à négocier les heures de dérangement et les endroits (oui, à 2h du matin pile sous le nombril, c'est pas ce qu'il y a de plus agréable).


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires