• Semer des mailles (tuto inside)

    En bonne procrastineuse que je suis, je suis prête à tout pour éviter de corriger les copies/ remplir les bulletins/ repasser. Et aujourd'hui, cela se traduit par un tuto. Evidemment, je n'ai pas pondu ce tuto en une après-midi. Non, il y a eu l''envie l'envie d'avoir envie d'une petite chose comme ça. Ensuite, il y a eu la recherche...je vous passe les détails, c'était long, et comme il y a un tuto aujourd'hui, vous vous doutez bien que je n'ai rien trouvé.

    Et enfin, il y a la décision de se le créer soi-même, parce que ça a l'air simple quand même, et puis j'aime pas payer pour mes tricots (à part pour la laine, mais là je n'ai pas le choix, je ne fais pas dans l'élevage de moutons).

    Semer des mailles (tuto inside)

    Semer des mailles (tuto inside)

    Bref, j'ai donc fait mon tuto (avec une base de la droguerie quand même). Je l'ai fait en 6 mois, mais je songe à étendre la chose de 3 à 12 mois...

    Pour le matériel, il vous faudra de la laine (ah! ah! ah!), environ 110 g, des aiguilles n°4, un bouton pression et un peu de ruban.

    Points utilisés: point mousse (tout à l'endroit), et point de semis

    Le point de semis se tricote sur 8 rangs

    rg1: *1m env, 3m end* répéter jusqu'à la fin

    rg2: tout à l'envers

    rg3: tout à l'endroit

    rg4: tout à l'envers

    rg5: *2m end, 1m env, 1m end* répéter jusqu'à la fin

    rg6, 7 et 8 comme les rangs 2, 3 et 4.

     

    Dos: Monter 56m. Tricoter 6rgs en point mousse. Continuer en point de semis. A 26 cm, rabattre souplement les mailles.

    Devant droit: Monter 48m. Tricoter 6rgs en point mousse. Continuer en point de semis avec une bordure de 3m en point mousse à droite.

    A 9cm, commencer les diminutions: 3m point mousse, 2m ens, point de semis. Continuer ainsi les diminutions jusqu'à 26 cm de haut. Rabattre les mailles.

    Tricoter le devant gauche en vis à vis.

    Manches: Monter 34m. Tricoter 6 rgs en point mousse. Continuer en point de semis. Augmenter 1 m de chaque côté tous les 10 rangs (5fs). A 18cm, rabattre les mailles.

    Finitions: Coudre les épaules, les manches et les côtés du cache coeur. Coudre le bouton pression et le ruban. Et admirez votre oeuvre!

    Semer des mailles (tuto inside)

    Semer des mailles (tuto inside)

    Alors, qu'est-ce que vous en dites? Et si vous ne savez pas tricoter, vous pouvez vous l'offrir dans ma boutique!

    Pin It

    8 commentaires
  • Titre autrement improbable... Et pourtant!

    Les petites souris aiment le cachemire

    Cela fait deux voire trois semaines que je me dis qu'il faudrait que je fasse le changement vêtements d'été/ vêtements d'hiver. Je retardais le truc, sachant pourtant que j'aurais du plaisir à retrouver des fringues que j'avais oubliés. Mais bon, aujourd'hui, je me dis que plutôt que légumiser, j'allais me motiver et faire ce foutu tri. Mon cher Biquet se propose d'aller chercher les deux cartons dans le garage et reviens quelques minutes plus tard...

    "Il y a un problème, j'ai trouvé des souris dans les cartons. Descends avec des sacs poubelle..."

    Biquet prend les vêtements un par un, on évalue les dégâts: entre les crottes de souris, les tâches suspectes et les trous des voraces bestioles, je dois jeter un sac entier de fringues!

    Et notamment, pas un pull en cachemire n'a survécu...Les souris ont beaucoup aimé.

    Bien évidemment, je tairais mon cri hystérique quand une petite souris a sorti son museau d'un joli pull tricoté main. J'ai reculé de trente mètres environ et surement réveillé les morts du cimetière voisin. Sans compter que ce cri aigu était totalement ridicule...la souris devait avoir plus peur que moi.

    Actuellement, j'ai donc au moins trois machines à faire et je ne sais pas où je vais pouvoir stocker mes vêtements d'été...Pas question de recroiser une souris! Dire qu'il va falloir y retourner pour chercher les décos de noël.

    Et puis, je les aimais bien mes pulls en cachemire...Saletés de souris!

    Pin It

    2 commentaires
  • J'aime tricoter, ce n'est un secret pour personne. Mais avec ma petite boutique sur little market, je tricote énormément de layette ou des tailles enfants, ce qui ne me sert à rien personnellement. Il y a aussi les commandes pour les copines, et là encore, rien pour moi. Et puis vient l'inavouable...les tricots ratés. Il m'arrive de craquer sur une laine ou un modèle pour adulte, un de ceux que je me verrais bien porter. Alors je passe du temps, je m'applique sur les finitions et... raté. Ca m'est arrivé plusieurs fois déjà, et le temps passé et l'argent dépensé me dépriment à chaque fois.

    Du coup, la layette, c'est moins risqué, plus rapide...Mais je ne peux pas en profiter. Après moult bonnet, écharpes et snood, j'ai décidé de me tricoter un gilet, un juste pour moi. Pas un modèle compliqué, pas de laine noble comme l'alpaga ou le mérinos, non juste un sachet de 10 pelotes acheté 10 euros chez gifi.

    Du 100% acrylique donc, de quoi limiter la casse en cas de ratage. Le modèle, je l'avais repéré depuis un paquet de temps ici. Je le mettais régulièrement en tête de ma liste " à tricoter". Et quand ma môman me dit qu'elle se tricote un pull, elle qui n'a jamais le temps de tricoter, je me dis que c'est peut-être le moment de m'y mettre à ce fameux gilet.

    Juste pour moi

    Juste pour moi

    Juste pour moi

    Juste pour moi

    Du point mousse, une encolure très large, des revers aux manches et des boutons nacrés, je l'adore! Il tombe bien, grâce aux manches raglan, ne fait pas trop grossier, je peux donc le mettre au travail! Enfin un modèle juste pour moi...

    Juste pour moi

    Je pense même que je vais m'en refaire un dans les bordeaux...

    Pin It

    8 commentaires
  • Bon, vous me direz, chez moi, le tricot, c'est tous les mois. Mais, là, le temps et la luminosité s'y prêtent!

    Et quand vous tricotez en juillet, tout le monde vous prend pour une folle, alors qu'en novembre, ça passe mieux. Je passe toujours pour une folle, mais là n'est pas le problème. Plus de problème de moustiques coincés entre deux mailles...Non, je rigole, le moustique préfère piquer les pieds pendant que nos mains s'activent sous la lumière. Plus de problème de "j'ai trop chaud avec ce tricot sur mes genoux".

    Mais revenons à nos moutons, enfin l'étape post mouton, le tricot. En juillet, Coco et sa moitié sont venus profiter du beau temps du sud ( et de nous par la même occasion). Comme je suis une folle, j'ai tricoté et coco m'a commandé un poncho pour un certain pipou et un ensemble bérêt/mitaines. La laine achetée était douce, agréable et très jolie mais je n'aime décidément pas tricoter sur commande. La preuve, je viens à peine de finir!

    Evidemment, ça me fait plaisir qu'on me fasse confiance. Qu'on trouve mes créations tellement jolies qu'on en veut une aussi. Mais tricoter doit rester pour moi un plaisir et passer commande reste une contrainte (légère la contrainte, hein, je veux bien prendre d'autres commandes).

    Parce que quand je tricote, j'aime choisir mon modèle. Pour mieux pouvoir le modifier. Parce que tricoter est synonyme de créer, j'aime choisir les matières et les couleurs. Et j'adore terminer par les détails: boutons, poches, surpiqûres, bref, j'adore créer. Et passer commande limite ma créativité. 

    Quoique! Quand j'interviens dans la commande, du genre "avec cette laine là, elle a l'air géniale!" ou encore "ce modèle est vraiment sympa à tricoter plutôt que celui que tu veux qui est juste rasoir". Bref, je viens de terminer une petite chose très sympa. Biquet n'aime pas les rayures, n'aime pas les couleurs, mais il faut le pardonner, il est ronchon, je lui ai refilé ma rhino...

    Personnellement, j'adore cette marinière et il me tarde de la vendre dans un joli colis...

    En novembre, c'est tricot!

    En novembre, c'est tricot!

    Sur ce, je vais rejoindre mon ronchon préféré, on doit aller faire les courses...Pas sure que ça améliore son humeur.

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires