• Entre les divers travaux d'aiguille ( oui là, j'ai vraiment viré mémé) et autres préparations de cours ( très rapides, hein, je suis en pré-vacances), mon cher et tendre biquet a eu la merveilleuse idée d'acheter des VTT pour qu'on aille se balader dans la belle région où nous avons immigré( ou émigré, je n'ai jamais su faire la différence). Donc, pour ce Noël, chacun a eu sont vélo, assorti d'une gourde et de pare boue ( vous comprendrez l'importance de ces détails plus tard). Depuis plusieurs week-end, il pleut, donc impossible de les étrenner. A défaut, on s'est documenté pour chercher des balades balisées ou des sites. Et là, biquet a trouvé le site qu'il fallait avec trace GPS et tout. Moi, super motivée en sortant de la salle de sport, je me dis qu'il fait bon, qu'il y a du soleil, qu'il n'a pas plu depuis au moins 4 jours, donc je bouge biquet et nous voilà partis.

    Ce n'était PAS une balade!

    Toujours très contente, je poste même une photo sur facebook et chacun y va de son commentaire: "bonne balade", " reprise du sport", ...

    Mais ce n'était pas une balade! Biquet a parié sur les collines de Gréasque ( déjà colline, j'aurais dû me méfier). On a donc commencé sur un chemin plein de cailloux qui déviaient les roues de mon VTT. Il faut aussi savoir que le parcours était sur le téléphone de biquet, donc il fallait s'arrêter toutes les 15 min pour vérifier qu'on était sur le bon chemin. Et mon pauvre 1.50 m m'obligeait à des prouesses de souplesse pour me remettre en selle.

    Et malgré l'absence de pluie pendant 4 jours, et bien, c'était boueux!  Voir même, des petits ruisseaux ou des mini lacs.

    Ce n'était PAS une balade!

    Ce n'était PAS une balade!

    Au fur et à mesure qu'on avançait, je ne savais pas trop à quoi m'attendre: être bloquée par l'eau, finir arrosée de la tête aux pieds ou par terre à cause des pentes? Biquet, lui, ne se posait pas la question: il fonçait tête baissée à travers tous les obstacles: il a donc fini les fesses pleines de boue, le vélo dans un état indescriptible et moi derrière qui voyait se décrocher des petits tas de boue de sa roue pour aller se loger directement sur sa tête. Il en a même retrouvé sur les paupières.

    Ce n'était PAS une balade!

    Ce n'était PAS une balade!

     

    Imaginez le spectacle: biquet devant s'éclatant et me criant :"mais arrête de freiner, c'est ça le VTT!!!"

    Jusqu'au drame: plus de batterie sur le portable. Et oui, à 3 km de l'arrivée, plus trop de repères mais biquet m'assure: c'est tout droit puis à gauche, tu sais, là où on a tourné. Heu, non je ne sais pas. Je vois juste que ça monte, encore et toujours, éternellement entourés de forêts.

    Ce n'était PAS une balade!

     

    Je vous rassure, biquet avait raison, tout droit puis à gauche. Il avait juste oublié que c'était toujours en montée! On a fini, tout rouge ( ou marron pour biquet, cf la boue), totalement morts et super excités d'avoir retrouvés la voiture. Mais c'était joli, hein!

    Ce n'était PAS une balade!

     

    On a même rencontré des chevaux:

    Ce n'était PAS une balade!

     

    Juste la prochaine fois, 13km en colline, c'est pas une balade, c'est une expédition que mon corps va me rappeler pendant trois jours.

    Ce n'était PAS une balade!

     

    Pin It

    5 commentaires
  • Oui, je sais, je n'écris plus. Mais ne me grondez pas, je suis overbookée! Accessoirement, je n'ai pas grand chose à raconter...et j'ai même l'impression de me répéter article après article!

    Sans transition, je pense vendre mon âme au diable. Traduction bille de plomb: je pense vendre mes petits tricots sur internet. Donc pour l'instant, je constitue mon stock. Mais deux copines ont un petit bébé en route alors je crains que mon stock fonde à vue d'oeil. Mais bon, je m'applique dans les coutures, le choix des couleurs et je me régale de m'imaginer jouer à la marchande! Je vous montre ça:

    Tricot, boulot, dodo

    Tricot, boulot, dodo

    L'ensemble de mon oeuvre

     

    Et pour terminer, le petit gilet... Une laine qui au départ ne me plaisait pas. J'ai donc décidé de faire un petit truc, histoire de voir ce que ça donne sans pour autant perdre beaucoup de temps. Eh bien, il me reste de quoi en refaire un, et je trouve ça trop mimi pour un p'tit gars.

    Tricot, boulot, dodo

    Tricot, boulot, dodo

    Tricot, boulot, dodo

     

    Sur ce, je vous laisse, j'ai des mailles à enchaîner...

    Tricot, boulot, dodo

    Pin It

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires