• Mmmmm

    Je suis malade.... Je me demande si c'est à cause de mes crapahutages parisiens ou si ce n'est pas psychosomatique ( rapport au tas de copies qui s'accumulent sur mon bureau et n'attendent que d'être corrigées). Mais gros rhume ou pas, il faut bien que je me nourisse. Le dimanche, c'est plutôt je fais un truc vite fait histoire de retourner vite fait faire le légume sur le canapé. Mais mon emploi du temps m'oblige à cuisiner pour le lendemain. Il est hors de question que je mange ces plateaux réchauffés à la cantine. Non, bille de plomb la joue perso et se mitonne des bons petits plats qu'elle va ensuite harmonieusement disposer dans son bento.

    Demain, ça sera donc gratin fondant de pomme de terre. Comme je n'ai pas gouté ( en fait il est encore en train de cuire) ( et malgré mes narines bouchées au troisième degré, une légère odeur m'appelle), je vous propose la recette de mon dessert: Le riz au lait.

    J'ai un léger contentieux avec le riz au lait. Je l'ai toujours fait avec du lait demi-écrémé et il n'a jamais pris. J'obtenais donc du riz cuit dans du lait et légèrement sucré. Pas top. Comme je refuse de cuisiner avec du lait entier ( bien trop calorique) ( mais qu'est-ce que c'est bon!), j'ai fait ma fouine sur google.

    Mmmmm

     

    J'ai testé, gouté et taaaaaaaaaaadaaaaaaaaaa:

    Mmmmm

    Pour réussir cette merveille, il faut juste de la patience ( et 150g de riz rond, 1L de lait demi-écrémé :), vanille et sucre).

    Vous prenez une casserole ( arg, je venais juste de la laver), vous faites bouillir votre lait avec la vanille. Remuez bien, ça accroche vite. Quand un joli bouillon apparaît, versez le riz ( sans le rincer ni quoi que ce soit). Quand le lait effleure le riz, versez le sucre à votre convenance (comme ça, ça a l'air rapide mais en fait, il faut au moins 50 min). Dans tous les cas, vous obtenez un riz au lait onctueux et ultra facile à faire.

    Tellement facile, que j'ai aussi préparé des muffins aux cranberries. Et devinez quoi? Les deux ensembles, c'est juste super miam!!!

    Mmmmm

    Pin It

    2 commentaires
  • Quartiers oubliés

    J'adore mon nouvel investissement! C'est une petite boîte contenant des livrets avec des balades sous forme d'énigmes. J'ai choisi le premier livret: Paris, notre quartier. C'est un peu compliqué à retranscrire dans un article, tout comme j'ai failli me perdre plusieurs fois. Mais ne me fiant qu'à mon instinct et n'écoutant que mon courage ( en fait j'ai juste tourné en rond plusieurs fois) ( et il fallait juste oublier l'état de mes pieds) ( mais pourquoi ai-je mis cette nouvelle paire de bottes?) ( ah oui! Je me souviens maintenant, elles sont juste trop belles!).

    Alors, solution de l'énigme précédente, c'était bien sûr Jaurès. Je sors de là, toute contente de retrouver mon Paris: oui je dis bien MON Paris! Pas forcément les trajets touristiques, je m'intéresse plutôt à une ambiance, une histoire, le temps d'avoir un coup de coeur pour un point de vue. Et là, je suis servie dès le début.

    Quartiers oubliés

    Quartiers oubliés

    Après une double écluse et des marches de pierre ( mais que de mystères...), me voici place de Stalingrad. Une rotonde datant d'avant la Révolution servait à percevoir les taxes sur les marchandises entrant dans Paris.

    Quartiers oubliés

     

    En effet, après un pont de pierre et un cinéma couvert de mots, on longe le canal saint martin.

    Quartiers oubliés

    Quartiers oubliés

    C'est juste un endroit magique.

    Quartiers oubliés

    Ca m'a beaucoup fait penser à ma promenade dans Brooklyn: un joli soleil, des joggeurs et de l'eau, le tout dans une ambiance très bobo. On peut même voir un bout de la tour Eiffel ( bon ok, il faut chercher et surtout traverser un pont inquiétant) Mais au bout, il existe un café, le bar Ourcq, où on peut demander un transat avec sa boisson pour profiter des berges.

    Quartiers oubliés


    Un peu plus loin, une haute tour me sert d'objectif ( oui le livret est un peu flou des fois).  En fait, c'est une ancienne cheminée d'usine. En face, on se trouve dans une rue typique: une boulangerie, un poissonnier, un primeur et même un fleuriste. Bref, un vrai petit village noir de monde le samedi. Pour répondre à mon énigme, il faut que je regarde le nom de tous les commercants pour trouver celui qui n'existe pas dans ma liste. A ce moment là, je me dis que je suis un peu timbrée de m'infliger ce genre de chose.

    Quartiers oubliés

     

    Heureusement, je suis récompensée quelques mètres plus loin: la mairie du XIXème qui accueille aujourd'hui un mariage. La mariée était vieille et même pas en blanc, mais la vue sur la butte chaumont imprenable.

    Je descends une rue introuvable ( bon, oui, on peut la trouver mais j'ai fait deux fois le tour de la place)( devant tous les gens du mariage). Et au n°14 se cache une petite église orthodoxe.

    Quartiers oubliés

    J'ai aussi appris que crimée est une presqu'île ukrainienne.

    Après plusieurs montées et descentes...le faubourg de la Mouzaïa. Aucun touriste à l'horizon, et c'est bien dommage. C'est un paysage de carte postale: construit sur d'anciennes carrières de gypse, le sol est trop instable pour supporter le poids de grands immeubles. On a donc devant nos yeux le quartier de l'amérique, village pittoresque et unique dans la capitale( une sorte de Montmartre bis). Les rues sont pavées, bordées de jardins, bref, un petit paradis...

    Quartiers oubliés

    Quartiers oubliés

    Quartiers oubliés

    Mais les énigmes se corsent. Je vous cite un passage " Utilisez ensuite le sens de circulation et la devise de la France pour avancer dans votre parcours. N'empruntez aucun sens interdit et cherchez une villa vous permettant de progresser vers la rue éponyme du quartier que vous visitez". Bon alors, étant en pleine révision du code, je gère le sens de circulation. Par contre, je ne vois pas ce que vient faire la devise de la France. Ah ben si, tout s'éclaire:

    Quartiers oubliés

    Quartiers oubliés

     

    Je dois avoir l'air idiote: je me balade avec un crayon à la main pour répondre à mes énigmes, je cherches des indices partout et je m'arrête pour prendre des photos... Mais ça vaut le coup, ne serait-ce que pour apprécier l'humour des auteurs.

    Quartiers oubliés

    En effet, ils ont beaucoup d'humour. Je dois descendre tout plein de marches pour ensuite....arg en remonter?!

    Quartiers oubliés

    Ils me font même compter le nombre de marches! Mais franchement, une fois arrivée sur la butte Bergeyre, j'oublie les marches.

    Quartiers oubliés

    Ce micro quartier aujourd'hui totalement inconnu a autrefois accueilli un stade de football d'une capacité de 15 000 personnes: il y a eu des coupes du monde et même des matchs de jeux olympiques. Il a été rasé pour accueillir un petit lotissement qui a décidé d'organiser un jardin partagé pour sauver ça:

    Quartiers oubliés

    Un unique banc nous permet d'admirer le panorama. Je me pose un petit moment pour profiter de la vue et répondre à un rébus m'indiquant la suite du parcours.

    Quartiers oubliés

    Je termine par un joli marché tout plein d'odeurs, de couleurs et de saveurs. J'y achète mon déjeuner que je vais déguster butte chaumont.

    Quartiers oubliés

    Et sur un banc, entourée de joggeurs qui tournent en rond, je peux trouver l'énigme finale. En faisant correspondre les lettres des quinze autres énigmes, je déchiffre une très jolie citation de Sacha Guitry qui termine très bien mon article:" Etre parisien, ce n'est pas être né à Paris, c'est y renaître".

    Quartiers oubliés

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Juste pour vous mettre l'eau à la bouche...

    Jeux de piste à Paris

     

    Demain, je vais crapahuter dans Paris à la recherche de solutions d'énigmes ( mais pourquoi je me lance là dedans?).

     

    Point de départ: Nommée Rue d'Allemagne en 1903, la station que je dois rejoindre est aujourd'hui située au carrefour de trois lignes de métro. Elle a été débaptisée en août 1914, à la veille de la première guerre mondiale, puis on lui attribua le nom d'un homme politique assassiné à cette époque pour ses convictions. Je dois préférer la sortie de ce leader socialiste et pacifiste se trouvant sur la ligne 5 pour débuter le parcours.

    Jeux de piste à Paris

     

    Alors...?

    Pin It

    3 commentaires
  •  

    Je ne travaille pas le mardi...enfin, je ne suis pas censée travailler le mardi. J'en suis déjà à une interro surprise ( Mouaaaaaa! Oui je sais, je suis sadique), un diapo super joli sur le système solaire et un contrôle sur l'atmosphère (mouais, ça c'est à finioler, je suis pas vraiment contente du résultat). Qui a dit qu'un prof ne travaille pas? Qu'il est payé à rien faire? 

    Je suis plutôt à cran en ce moment, étant donné que j'ai viré deux élèves, remonté les bretelles à plusieurs classes et que mon réveil sonne beaucoup trop tôt le matin. Pour ne polluer ni mon cerveau ni votre bonne humeur, je me suis aujourd'hui focalisée sur les petites chose qui m'ont fait plaisir.

    Petites choses du quotidien

     

    Genre, le super pain d'épices, qui en plus de me nourrir chaque matin, vieillit très bien ( bon, là il est mort, mais un prochain en-cas matinal va bientôt faire son apparition dans mes fourneaux...).

    Petites choses du quotidien

     

    Ou la petite pendule trop choupi que j'ai trouvée chez biiiiiiip. Bon j'ai aussi acheté une tasse avec un gros noeud dessus( on ne se refait pas) et des petites assiettes pour les thés entre copines. Je cherche maintenant une tasse hippopotame...

    Petites choses du quotidien

     

    J'ai aussi fini un cardigan pour mini kinder. Je suis très fière de mes côtes perlées mais au niveau couture, il faudra voir à l'essayage. Evidemment, la petite souris n'est pas cousue dans la poche.

     

    Et j'ai trouvé un autre cobaye. Une collègue attend une petite fille, donc j'ai pris les commandes. Cette femme ne connaît pas la boulimie de tricot de bille de plomb, elle n'a commandé qu'une robe! Pffff, bien sûr, la robe est prête mais elle attend la finition d'un petit cache-coeur pour livraison. Je suis sure qu'elle va craquer. Non?

    Petites choses du quotidien

    Petites choses du quotidien

     

    Donc, si on résume, je suis en pleine mémérisation: je tricote, je cuisine et je lis. De temps en temps, je daigne travailler. Il me faut vite une petite visite sur Paris pour me réveiller. Vivement samedi!!!

    Petites choses du quotidien

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Les ors de la République

    Les ors de la République

     

     

     

     

    Réveil 5h30. Je suis folle, j'en suis consciente. Enfin, d'après Biquet, je suis « amoureuse du patrimoine ». J'ai trouvé la formule jolie pour cette journée du patrimoine sur le thème du patrimoine caché. C'était peut-être ma dernière occasion de visiter certains bâtiments, pas vraiment cachés .

     

    Les ors de la République

    Les ors de la République

     

    Arrêt Champs-Elysées Clemenceau, Paris, 7h15. Le seul avantage d'avoir donné rendez-vous à cette heure-ci, c'est de pouvoir observer une très jolie lumière sur les Champs-Elysées. Et de voir arriver Mictor avec la même tête que moi ( celle d'un prof après une semaine de cours).

     

    Les ors de la République

     

    Avenue Gabriel, Paris, 7h18. Heu, il y a du monde. Mais ça vaut le coup, j'en suis sûre. Alors on attend, en papotant avec des gens dans la file, ou avec Mictor. Tout est bien organisé:des WC, des fontaines d'eau, et même un marchand ambulant qui vend des boissons chaudes et des croissants.

     

    Les ors de la République

    Les ors de la République

     

    Même endroit, 2h plus tard. Bon, là j'ai un peu froid. Et puis on commence à apercevoir la grille du coq. D'ailleurs, nous échappons de peu à une interview. Les lieux sont évidemment très protégés, hommes et animaux sont présents en masse.

     

    Les ors de la République

    Les ors de la République

     

    Grille du coq, Paris, 10h. Nous accédons au Graal. Pas un brin d'herbe ne dépasse dans les jardins pourtant si modifiés.

    Les ors de la République

    Imaginez que cet hôtel construit pour le comte d’Évreux puis offert à la Pompadour a connu de multiples aventures : entouré de cascades, de labyrinthes, puis d'un jardin paysager constitué d'une laiterie, d'un moulin, tout est redevenu plus sobre à l'époque napoléonienne. Admirez...

     

    Les ors de la République

    Les ors de la République

    Les ors de la République

     

    Salon d'argent, j'ai plus regardé ma montre. Waouh ! Oh purée, waouh ! A part le lourdingue qui drague la chinoise depuis plus de deux heures (on s'est suivi dans la queue), je suis émerveillée. Tout est beau et étincelant. Je n'ai pas vraiment envie de vous expliquer l'histoire de cet hôtel particulier voué à un tel avenir, alors voilà les grandes lignes :

     

    Les ors de la République

     

    Ce salon a été crée pour la sœur de Napoléon Ier, doré à l'or blanc. Louis Napoléon Bonaparte y a préparé son coup d'état du 2 Décembre 1851 et Félix Faure y a reçu sa maîtresse avant de mourir.

     

    Les ors de la République

    Les ors de la République

     

    Salle à manger Paulin. Ancienne chambre de Napoléon III, c'est aussi le seul témoin du modernisme initié par Pompidou. C'est vrai qu'il faut aimer, perso, j'ai juste eu l'impression d'être dans un film d'Austin Power . Pour la petite note physique/ chimie, les meubles sont recouverts d'une matière plastique qui se trouvait dans les cabines des vaisseaux Apollo.

     

    Les ors de la République

     

    La bibliothèque. Il faut vraiment que je vous présente cette pièce ?

     

    Les ors de la République

     

    Le salon des Fougères.

     

    Les ors de la République

    Les ors de la République

     

    La salle des fêtes. Lieu des cérémonies officielles, chaque nouveau président y est investi.

     

    Les ors de la République

    Les ors de la République

     

    Le salon Murat. Il y a le conseil des ministres tous les mercredi depuis la présidence de Pompidou . En fait, c'est moins grand que ce que je croyais. Au milieu de la table trône une pendule à double cadran de manière à ce que le président et le premier ministre voient l'heure.

     

    Les ors de la République

    Les ors de la République

    Les ors de la République

     

    De nombreux salons...

    Les ors de la République

     

     

    On arrive enfin dans le vestibule qui mène aux antichambres et au bureau du président. Ne nombreuses personnes sont passées par là et c'est vraiment, vraiment chouette de pouvoir voir tout ça.

     

    Les ors de la République

     

    Le bureau du président se trouve dans le salon doré. Je trouve ça un peu lourd et le lustre me ferait peur mais c'est quand même classe.

     

    Les ors de la République

     

    Juste à côté, le salon vert qui a servi de bureau au général De Gaulle. C'est maintenant le siège des conseils de défense et des conseils de ministre restreints.

     

    Les ors de la République

    Les ors de la République

     

    Après le vestibule d'honneur, on entre dans la cour d'honneur où nous accueille une autre sorte de patrimoine, la simca du général de Gaulle.

    Les ors de la République

    Le propriétaire est un passionné, il n'a rien changé donc si on avait le droit de toucher, on pourrait effleurer les empreintes du shah d'Iran ou des Kennedy.

     

     

     

    Boulevard de la Madeleine, Paris, 11h50. Petit détour par le Monoprix pour acheter de quoi manger.

     

    Les ors de la République

     

    Jardin des Tuileries, Paris, 12h20. Pique-nique au bord d'une fontaine sous le regard envieux des canards désolée, le canard est un animal vicieux qui ne veut pas être pris en photo avec ce fameux regard quémandeur).

     

    Les ors de la République

    Les ors de la République

    Les ors de la République

     

    Assemblée nationale, Paris, 13h00. Toujours beaucoup de monde mais heureusement, on peut toujours papoter... J'ai l'impression d'être privilégiée de pouvoir voir tout ça, alors, ça ne me dérange pas d'attendre un peu. Et apparemment, c'est pareil pour tout le monde.

     

    L'assemblée nationale est constitués de deux anciens palais, la palais Bourbon et l'hôtel de Lassay. L'hémicycle est dans le premier et le bureau de président de l'assemblée national est dans le second. Une galerie majestueuse rejoint les deux lieux. On a terminé par la bibliothèque au son des tambours des gardes républicains. Allez je vous laisse admirer...

     

    Les ors de la République

    Les ors de la République

    Les ors de la République

    Les ors de la République

    Les ors de la République

    Les ors de la République

    Les ors de la République

    Les ors de la République

     

    Les pieds en compote, Mictor et moi nous sommes dirigés vers un café aux prix exorbitants pour finir sur une discussion philosophique ( dont la probabilité d'un prochain pandanniversaire). Pour mon retour à Paris, je me suis régalée et j'espère vous avoir bien fait profité des arcanes du pouvoir !

    Les ors de la République

     

     

    Pin It

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires